6E FESTIVAL ESTIVAL DE BANDE DESSINÉE DE SÈTE

BD PLAGE 2017

LES AUTEURS INVITÉS DE BD PLAGE 2017

PRÉSIDENT : LE BELGE ÉTIENNE WILLEM

Né à Charleroi (Belgique) en 1972, Étienne Willem a suivi des études d’histoire à l’université de Liège (Belgique). Il travaille au studio d’animation 352 au Luxembourg comme superviseur story-board. Auteur aux Éditions Paquet de la série "Vieille Bruyère et Bas de Soie". il est aussi l'auteur de la série "L'Épée d’Ardenois" en mettant en scène des personnages animaliers dans un contexte médiéval. Sa nouvelle série est d’inspiration steampunk "Les ailes du singe".

téléchargez

le programme

&

Joël Alessandra

Joël est un grand voyageur dans l’âme. Auteur et scénariste de plus d’une trentaine d’albums, ce reporter-dessinateur se rend plusieurs fois par an à l’étranger et plus particulièrement en Afrique à la recherche d’inspiration. Fidèle de BD Plage Sète depuis sa création – Président d’honneur de la 1re édition en 2012 – il revient sur l’île singulière pour présenter le livre « Kadogo » (Des Ronds Dans L'O, Amnesty International), qui évoque l’enrôlement d’un enfant soldat ; et « Lady Whisky » (Casterman), un Hommage à la grande dame du whisky, Helen Arthur.

Brigitte Carrère

Brigitte Carrère est auteur et conceptrice-styliste-photographe culinaire, spécialiste des recettes pour les enfants. Après ses études, elle choisit tout d’abord l’enseignement mais sa passion pour la cuisine l’amène rapidement à collaborer avec Milan Presse/Éditions. Elle crée, réalise, met en scène et souvent photographie les recettes des magazines jeunesse (Julie, Manon, Toboggan Zaza, Petites Mains…). Elle est également l’auteur d’une douzaine de livres et a collaboré à « La cuisine des sisters » (Bamboo Édition).

 

 

Serge Carrère

Après des études d’Arts Plastiques à Aix-en-Provence, Serge Carrère se lance comme maquettiste publicitaire et commence dans la bande dessinée avec des planches pour Tintin et quelques fanzines. Papa d’une petite fille, il décide de créer la bande dessinée que sa fille aimerait lire. Il se fait aider du scénariste Weissengel et du dessinateur Dollphane et publie en 2008 « Les Elfées » (Dargaud) dont le tome 9 est sorti en 2016. Serge Carrère est aussi le dessinateur de « Léo Loden » avec le scénariste Arleston chez Soleil. Il présente à BD Plage « Achille talon est proche du peuple » (Dargaud).

Jean-Christophe CHAUZY

Jean-Christophe Chauzy conçoit et dessine des ouvrages de bandes dessinées depuis une vingtaine d'années. Il a tout d'abord fait ses premières armes en noir et blanc chez Futuropolis à la grande époque Robial/Cestac pour quatre albums marqués par l'empreinte de la littérature noire qu'il découvrait alors. Puis son entrée chez Casterman à l'aube des années 90 lui a permis de creuser en couleurs vives deux veines différentes mais complémentaires : l'une prolongeant sa passion pour la littérature et le cinéma noirs, le conduisant à des collaborations décisives avec de grands auteurs du genre, Thierry Jonquet (pour "la vie de ma mère", "la vigie", "DRH" et "du papier faisons table rase") et Marc Villard ("rouge est ma couleur", "la guitare de Bo Didlley"). L'autre plus fantaisiste, nourrie d'auto-dérision et d'une vision de la société et des rapports humains désabusée, où l'auto-fiction occupe une place centrale ("parano", "béton armé", "l'âge ingrat"). Récemment, il a réactivé cette veine humoristique pour Fluide Glacial au travers d'une nouvelle série, "petite nature" (trois tomes depuis lors), qui tourne en ridicule son personnage de quadragénaire débordé et humilié. À cette occasion, il a sollicité la collaboration de plusieurs auteurs proches, Zep et Yan Lindingre. Par ailleurs, il enseigne le design graphique dans une école publique parisienne, où il a trouvé en sa collègue Anne Barrois une complice idéale pour scénariser "petite nature" et concevoir pour Dargaud les péripéties de notre bon parisien anachronique, Charles, au Bénin, en pays bien mal connu. Prenant plaisir avec "Bonne arrivée à Cotonou" à dépayser leurs farces, ils comptent bien tous deux continuer à échafauder de concert des histoires drôles et grinçantes. 30 ans après sa sortie en salles, Jean-Christophe Chauzy et Pierre Pelot revisitent L'Été en pente douce, chef-d’œuvre à l'atmosphère moite et sensuelle.

Christopher

Né en Angleterre, Christopher passe sa jeunesse à Aix-en-Provence et fait ses études de graphisme à la capitale. Ce stakhanoviste de la planche consacre son temps à raconter des histoires de vies quotidiennes. Il travaille sur la série « Les Colocataires » (Dupuis) et scénarise et dessine les 7 tomes de « Les filles » (Carabas) une série sur les mecs, les parents, le sexe, les désillusions, les souvenirs... autant de sujets qui sont super graves lorsqu'on est une fille de 20 ans. Pour la première fois à Sète, il présente « The long and winding road » (Kennes) qu’il a écrit et dont il a confié le dessin à Ruben Pellejero. Sur les traces de son père, Ulysse entreprend un voyage intérieur d'une rare intensité sur une bande-son des années 70 et au volant d'un combi Volkswagen.

Fane

Après quatre années d’études d’arts graphiques à l’école d’Estienne, Stéphane Deteindre dit Fane intègre l’agence de publicité Twin Cam où il fait la connaissance de Bar2 (Christian Debarre), créateur de la BD « Joe Bar Team », avec qui il sympathise. Sa vocation de dessinateur précoce se renforce et reprend « Joe Bar Team » dès 1993, il en écrit les dialogues et crée les dessins grâce à son expérience personnelle des motos. En inventant de nouveaux personnages tout en continuant à faire vivre ceux de Bar2, cet auteur complet impose son style et son humour. Président de BD Plage en 2013, Fane vient à Sète présenter « Streamliner » une œuvre sensible, explosive et déroutante qui lui ressemble. Cuir, santiags, carabine et Ford V8, la plus grande course sauvage de tous les temps a lieu ici. Une course, jusqu’à la mort…

Cédric FERNANDEZ

Cédric Fernandez dit Rivera est un dessinateur auvergnat. Né en 1983, il a d'abord intégré une école de publicité avant de faire une licence d'art-plastique. Il s'est fait connaître avec la série le « Vol des Anges » Zéphyr Éditions, qui évoque les premiers pas de l'aéronautique et les fondations de l'aviation moderne. Avec le scénariste Pierre-Roland Saint-Dizier, ils retracent l’histoire de l’Aéropostale à travers le regard de ceux qui l’ont faite, parfois au péril de leur vie : « Saint-Exupéry » Glénat. Il présente aussi « Rêves de gosses » Glénat, qui permet de découvrir, par la fiction, l'histoire de l'association Chevaliers du Ciel, ses valeurs d'entraide, de solidarité et de partage. « Faucheurs de vent, Le Carrousel des cabochards » (Glénat).

Gine

De son vrai nom Christian Martinez, Gine est un auteur français né le 1er novembre 1947 à Oran (Algérie). Arrivé en France en 1962, il obtient, après plusieurs déménagements, son diplôme aux Beaux Arts de Montpellier. Dès le début des années 70, il s'installe à Paris et collabore à divers studios de dessins animés avant de réaliser des illustrations puis des séries humoristiques, notamment au Journal des Pieds Nickelés. Sa première grande série, Capitaine Sabre, voit le jour aux Editions du Lombard en 1979. Il rencontre alors Didier Convard et tous deux entament une collaboration qui dure depuis bientôt vingt ans et qui est toujours aussi intense aujourd'hui. Convard et Gine sont les auteurs de séries importantes comme Mathieu Lamy, Neige, le Triangle Secret, toutes trois aux Editions Glénat, ainsi que de Last chez Blanco et Finkel chez Delcourt. Ces différents projets, à commencer par Neige qui a véritablement imposé Gine comme un nom important de la bande dessinée, ont contribué à faire de lui un auteur reconnu et estimé qui, au fil des albums qu'il a réalisés, a développé un style personnel et d'une intensité rare. On reconnaît à chaque fois le coup de crayon si particulier, à la fois souple et nerveux de Christian Gine. Il prépare actuellement un projet pour lequel il assure le dessin et le scénario intitulé "La Grande Ombre" dans la collection La Loge Noire. « Roma, La chair de mon sang » (Glénat).

Patricia JAMBERS

Coloriste et scénariste, Patricia Jambers est la fille de Claude Jambers, illustrateur de bandes quotidiennes pour France-Soir à la fin des années 1950. Elle est aussi la compagne du dessinateur de bandes dessinées Jean-Charles Kraehn. « L’aviateur » (Dargaud) « Futura » (Paquet).

Jim

Jim est né en 1966. Scénariste, dessinateur, il travaille aussi bien pour le dessin animé que pour la bande dessinée. Auteur chez Vents d’Ouest de plus de 30 albums d’humour qui rencontrent un vif succès auprès du   public, il est également scénariste sous le pseudo de Téhy. En 2007, « Petites éclipses » avec Fane, a marqué une évolution vers un travail plus intimiste. Fidèle de BD Plage Sète depuis sa création – Président d’honneur de la 3e édition en 2014 – il réalise des courts métrages, écrit pour le théâtre, le cinéma et la TV. Une adaptation cinéma de sa BD avec Mermoux « L’invitation » (2010) est en cours, réalisée par Michael Cohen avec Nicolas Bedos. Ses derniers albums « Une nuit à Rome », « De beaux moments », « L’érection »…

Juan

Après avoir travaillé dans le secteur du cinéma d'animation pendant une vingtaine d'années, Juan, qui signe encore de son vrai nom Jean-Louis Garcia, débute dans la BD en 1999 comme assistant de Ptiluc sur la série Rat's éditée chez Les Humanoïdes Associés. Puis c'est avec Jim que, Jean-Louis, devenu Juan sur les conseils de Ptiluc, collabore le temps de deux albums chez Vents d'Ouest, Le Désir puis Le Bébé, respectivement en 2005 et 2006. C'est cette collaboration qui va donner à Juan l'opportunité de s'attaquer à sa première série Paddock, Les Coulisses de la F1 en compagnie de Pat Perna au scénario, série dont le premier tome paraît en 2007, et qui compte à ce jour 4 tomes. Entretemps, un nouvel album de Rat's (le tome 10) sort en 2009 chez Soleil, puis en 2010 débute la collaboration avec Fane sur La Légende de Little Boost , qui recevra l'Éléphant d'Or du Festival de Chambéry en 2011 et qui est réédité chez Vents d'Ouest. Juan réalise aussi deux albums de la série des Guides en BD : le Guide des mômes et le Guide des chats.

Jean-Charles Kraehn

Jean-Charles Kraehn est né le 27 juin 1955 à Saint-Malo. Formation autodidacte. Pendant qu'il suit ses études à l'école Estienne, c'est la rencontre avec Patrice Pellerin, vivant lui-même à l'époque chez le célèbre illustrateur Pierre Joubert, qui sera déterminante. Comme une sorte de révélation, il se met alors à dessiner avec frénésie, travaillant les bases même du dessin académique : anatomie, perspective, composition, etc... Son BTS en poche, il décide alors de se lancer dans le métier. Quelques années difficiles d'apprentissage, où il faut prendre tous les boulots. En plus d'illustrations (scouts de France, Hachette, etc.), il fait un passage éclair dans la publicité. Six mois comme roughman dans une agence parisienne, BLACK STUDIO. Mais la bande dessinée reste son objectif principal. Le premier album de bandes dessinées sera un album historique pour le crédit agricole de l'Oise : "2000 ans d'histoire de l'Oise", édité chez ID Program. Suivi d'une participation à un album collectif, toujours pour la même agence, "2000 ans d'histoire de la Bretagne", dans lequel on retrouve de futures grandes signatures de la BD telles que, Juillard, Rouge, Lidwine, Arnoux, Rollin, entre autres. Grâce à Patrice Pellerin, il rencontre Jean-Michel Charlier qui lui propose la reprise au dessin de la série "Jacques Legall". Mais le maitre est alors trop occupé et ne fournira jamais de scénario. Jean-Charles Kraehn crée alors avec son complice Patrice Pellerin (scénario des 3 premiers tomes) la série moyenâgeuse "Les aigles décapitées". Suivront ensuite, seul ou en collaboration, les séries, "Bout d'homme", "Tramp", "Gil Saint-André", "Le ruistre", "Myrkos", MYRKOS, et plus récemment l'album Histoire de Nafsika Vasli de la série "Quintett".

Hugues Labiano

Hugues Labiano a beau être né à Bayonne, en 1963, ses yeux semblent rivés vers l'Amérique, en fin connaisseur des ambiances américaines. C'est pourtant par l'Espagne qu'il commence sa carrière, en réalisant "Matador" (Glénat, 1992), une série écrite par Gani Jakupi. Il revient ensuite à sa véritable passion en réalisant "Dixie road" (Dargaud, 1997), avec Jean Dufaux, et "Mister George" (Le Lombard, 2003), avec Rodolphe et Serge Le Tendre. Il est difficile de ranger Labiano dans une case graphique : si son dessin lorgne effectivement vers un certain réalisme, il s'emploie toutefois à le déformer quelque peu pour mieux accentuer l'émotion d'un visage ou oser des cadrages atypiques. Après une dizaine d'années passées à dessiner les États-Unis d'hier et d'aujourd'hui, Labiano souhaite changer un peu de décor. Il n'en faut pas plus pour que Stephen Desberg lui propose, en 2005, d'explorer le meilleur des deux mondes, à travers "Black OP" (Dargaud), une série consacrée à des agents de la CIA, que leur travail emmène d'Inde en Afghanistan en passant par la Russie. L'aventure s'achève en 2010, avec la parution du tome 6... mais c'est pour mieux reprendre en 2014, avec le début d'un deuxième cycle ! En 2012, Labiano signe seul les deux épisodes des "Quatre coins du monde" (Dargaud). En 2016, il reprend l'aventure de "L'Etoile du Désert", aux côtés de Stephen Desberg, avec la parution en août du troisième tome de la série.

Emmanuel Michalak

Michalak est né 1968 à Épernay en Champagne. Passionné par la BD, il décide d’en faire son métier dès l’âge de 11 ans. Il entre au Beaux-Arts de Reims et complète son enseignement artistique en effectuant un tour de France des musées. Il s'essaie aux fanzines, réalise des illustrations pour des maisons d’éditions. Avec le scénariste Michaël Le Galli, ils créent « Les Cercles d’Akamoth », un polar fantastique publié en 4 tomes aux éditions Delcourt. Il participe, aux côtés de Hub, à l’élaboration du story-board de la série fantastique « Okko » depuis le tome 3. Il présente aujourd’hui le tome 4 de la série « Aslak », qui se déroule dans l’univers des vikings, scénarisé par Hub et Weytens. « Aslak, La Demeure des occis » (Delcourt) t5.

Prugne

Patrick Prugne (1961, Clermont-Ferrand). Il a toujours aimé dessiner. Parmi ses auteurs préférés on trouve Pratt, Manara, Juillard, Loisel, Breccia et Prado. Après ses études, il travaille dans la publicité, puis obtient en 1990 le prix Alph-Art-Avenir au Festival d’Angoulême, pour une parodie de la fable Le lièvre et la tortue. « Cela a été un déclic » affirme le dessinateur, qui contacte alors des éditeurs de BD.  Dès l’année suivante, il signe chez Vents d’Ouest la série humoristique Nelson et Trafalgar, avec Jacky Goupil au scénario. En 1999 il publie Fol, une saga de fantasy, chez le même éditeur. En 2004, la trilogie L’auberge du bout du monde voit le jour chez Casterman, c’est sa première collaboration avec Tiburce Oger. Ensemble, ils publient en mars 2009 Canoë Bay, aux éditions Daniel Maghen. En septembre 2011, chez le même éditeur, il publie les albums Frenchman et Pawnee, pour lequel il signe le scénario et le dessin. En octobre 2014 sort l’album Poulbots, aux éditions Margot, pour lequel il est encore une fois scénariste et dessinateur. Aujourd’hui, Patrick Prugne veut poursuivre sa passion : « J’ai encore envie de faire de la BD et de dessiner des projets qui me tiennent à coeur. Si je n’étais pas dessinateur, je serais… dessinateur, ou peut être peintre ».

Curd ridel

Ridel est né en 1963 au Congo. En 1979, il quitte son Afrique natale pour s'installer à Paris où il se lance dans la bande dessinée avec le création, dans le magazine Footy, des "Tony's team" dont il assure le scénario et le dessin jusqu'en 1982. En 1980, il crée avec Gabrion, pour Fleurus (Fripounet), les aventures de Tahoré et son dauphin Pouli-Pouli. En 1985, il entre chez Vaillant et reprend le personnage de Pif le chien et son compère Hercule sur des scénarios d'auteurs divers comme Corteggiani, Motti, Lelièvre, Galliano ... En 1986, il démarre une nouvelle série pour Pif avec Corteggiani au scénario, "Radio kids". En 1989, il rejoint le journal Spirou. En 1991, il lance avec Arleston une série, "Tandori", aux éditions du Lombard. Parallèlement à son activité de dessinateur de bandes dessinées, il se consacre également à l'illustration de livres pour enfants.

 

Paul Salomone

Paul Salomone est né en 1981 à Morlaix dans le Finistère. Installé à Nîmes depuis 2000, il obtient une Licence d’Arts Appliqués et devient athlète de haut niveau. Son esprit créatif prend le pas sur ses entraînements et il trouve enfin sa voie dans la BD. Lors du 1er Salon Européen de la Bande Dessinée de Nîmes, ses productions sont remarquées par Albert Uderzo. C’est le scénariste Wilfrid Lupano, interpellé par le trait du jeune dessinateur, qui lance sa carrière avec « L’homme qui n’aimait pas les armes à feu » Delcourt. Il présente à Sète le tome 4 de ce western spaghetti à la vraie sauce piquante, épicée et pleine de caractère.

giner-belmonte

Né un dimanche de 1973 à Carpentras, c’est à l’âge de 15 ans que l’amour du dessin s’est soudainement converti en possibilité de carrière lorsqu’un ami lui parle de l’existence d’écoles où l’on ne fait que dessiner. Quelques années plus tard, c’est avec un diplôme d’illustration qu’il sort des Arts-Décos de Strasbourg puis s’enchaîne son premier travail en tant que roughman dans la publicité. Finalement après une expérience comme perspectiviste pour l’urbanisme et le paysage, ce sera la rencontre avec Christian Rossi lors du Lyon BD festival qui marquera le tournant vers la bande dessinée. Il s’en suivra la parution d’une histoire courte publiée par Lyon Capitale et la signature d’un premier album chez Bamboo sur un scénario d’Edouard Chevais- Deighton, « Les Maîtres de WhitePlain ».

AGENCE ARTS MÉDIA - 38, rue Pierre Sémard - 34200 Sète - 04 67 180 680

Association loi 1901 créée en 2002 , déclarée en préfecture de l'Hérault sous le N° W301003594 - SIRET : 444 250 732 00013 - CODE APE 9499Z

Titulaire de la licence d’entrepreneur de spectacles Cat. 2 et 3 (2-1086565, 3-1086564)

réalisation b2M 2017